Aujourd'hui, "A la rencontre de..." s'intéresse au trésorier du club : Philippe Guibert ! Si il n'est pas au plus proche des terrains, il est tout aussi important ! 

Salut Philippe, peux- tu te présenter brièvement  ? 

Philippe Guibert, j’ai 40 ans avec 12 ans d’ancienneté !

Je suis originaire de Vendée et je suis arrivé à Chartres en 1991. Je suis marié (mon épouse se prénomme Isabelle) et j’ai deux fils, Corentin et Clément.

2) Quel est ton rôle au sein du club ? 

Ah là, j’espère vraiment susciter des vocations !

Je n’ai jamais joué au foot de ma vie (à part dans la cour d’école, mais ça fait longtemps !).

Il y a dix ans (pour la saison 2009-2010), mon pote Jean-Yves (vous découvrirez son portrait dans les jours à venir) m’a convaincu d’intégrer le Conseil d’Administration.

Mes enfants jouaient au foot et étaient accompagnés par des … bénévoles. Je me suis alors dit que je pouvais, effectivement, peut-être aider le club sur des tâches que l’on peut qualifier de « basiques », mais essentielles, comme donner un coup de main lors des manifestations.

Le rôle de bénévole m’a beaucoup plu. Il a contribué et contribue encore à mon épanouissement personnel. J’ai rencontré et je rencontre encore des gens SUPERS.

Pour répondre (enfin) à la question, je suis trésorier du club depuis 5 saisons ! (J’ai succédé à Philippe Mazurié) et je co-anime la commission Partenariat.

3) Quel est ton plus beau souvenir chez les Verts ?

La coupe du Conseil Général avec l’équipe B la saison dernière.

Mon fils Clément participait à cette finale tant voulue par coach Jean-Phi (Marinier).

Depuis le début de la saison, il mobilisait son équipe sur cet objectif !

Il n’y avait pas forcément une « ambiance de malade » pour une finale, car je pense que nous étions tous un peu stressés !

Malgré tout, en termes d’émotion, c’était vraiment un beau moment.

4) As tu d'autres passions à côté du football ?

A vrai dire, je n’ai pas vraiment de passions (à part peut-être les logiciels informatiques) ! J’aime les choses simples et profiter des vacances en famille.

5) À choisir, "maison ordinaire dans un endroit extraordinaire" ou "maison  extraordinaire dans un endroit ordinaire" ? 

Pourquoi un tel choix ? J’habite dans une « maison ordinaire » dans un « endroit ordinaire » et je suis heureux comme çà !


Créé le 20-01-2020 18:01 par Philippe.



SAISON DU CLUB

PHOTOS