Éducateur des U15, en compagnie de Franck Auzon, et joueur senior, Coco a été Service Civique au club. A 24 ans, il a récemment obtenu son CFF2. Passé par le FCB Crevin et l'US Bel Air, "La Rouss" ambitionne d'obtenir son BMF dans les saisons à venir.

Entretien ! 


Coach, comment définirais-tu le football ?

Si je fais une définition universitaire, on va s’ennuyer ! Alors, je dirais que c’est le plaisir de se retrouver dans le but de partager des bons moments. J’ai tendance à dire que le football, c’est l’école de la vie, puisque les valeurs qui te sont inculquées au foot sont les mêmes que dans la vie en général : le respect, le travail et l’humilité en premier lieu. Le terrain reflète vraiment la personnalité des gens, on y retrouve les travailleurs, les touristes, les intellectuels et les têtes brûlées.


Quelles sont pour toi les qualités que doit avoir une équipe ? 

Je me bats depuis mes débuts pour que toutes mes équipes aient un vrai collectif, une équipe où tout le monde est prêt à se donner pour le copain. Une fois qu’on a ça, on peut commencer à travailler techniquement et tactiquement.


Quelles idées de jeu défends-tu ?

Tous derrière et le plus rapide devant ! Plus sérieusement j’aime les équipes qui jouent au football avec le ballon, je ne suis en revanche fermé à aucun style de jeu, j’aime autant le jeu de possession des équipes espagnoles que les transitions rapides et l’intensité du football anglais. Par contre je suis aussi un gros compétiteur quand je suis sur le banc de touche, donc si un jour mon équipe doit fermer le jeu, on fermera le jeu. Je m’adapte aussi beaucoup aux joueurs que j’ai. Franck qui est avec moi sur les U15 dira aussi que je suis fou et que je peux tenter n’importe quoi tactiquement, et il a raison !


Des coachs ont-ils influencé ces idées ?

Si il y en a un à retenir, et toutes les personnes qui me connaissent le savent, c’est Mauricio Pochettino. Un coach qui fait jouer ses équipes mais qui sait aussi tirer tout le potentiel des joueurs. Que ce soit à Southampton ou à Tottenham, il a révélé du Sadio Mané, du Harry Kane, du Christian Eriksen mais aussi des joueurs qui passaient pour des cracks avec lui et qui ne font plus rien maintenant comme Morgan Schneiderlin, Adam Lallana ou Toby Alderweireld... il est incroyable. 

Au niveau amateur, je me dois de citer Ludovic Pelé ,avec lequel j’ai joué en jeunes et en seniors à l’US Bel Air. Je pense que la sensibilité personnelle au football s’apprend très tôt, donc je vais citer aussi Joël Quellard, du FCB Crevin. Il sera surpris d’être cité, c’était seulement un bénévole qui venait entraîner l’équipe de son fils, mais à cette époque avec lui, Crevin c’était le Barca ! 

Puis le foot c’est aussi beaucoup de "l’humain", donc je vais citer Christophe Hamon, puisque c’était le seul coach qui savait me parler sur le terrain, même si j’étais incroyablement bouilli des pieds à cette époque ! Avec Pierrot aussi, mais lui, il sait parler à tout le monde, lui aussi est incroyable.


Quel message passerais-tu à un jeune joueur qui souhaites devenir éducateur ?

Je lui dirais d’être lui même. De transmettre ce qu’il a appris de mieux, mais aussi ce qu’on ne lui a pas appris et qu’il aurait aimé qu’on lui apprenne. Il ne comprendra peut être pas cette phrase, mais c’est important.


Pour finir, quel est selon toi un bon éducateur ?

Un humain, car j’ai croisé trop de coachs robotisés par la victoire ou la gagne, et qui en perdent le contact humain, jusqu’à me faire arrêter le football. Beaucoup de coachs diront que je suis difficile à gérer en tant que joueur, mais si je suis bien géré humainement, tout roule ! 


Créé le 06-05-2020 15:41 par Léo.



SAISON DU CLUB

PHOTOS